DROITS D’AUTEUR ET DROITS VOISINS : LE BURIDA ET LES FAITIERES DE L’INDUSTRIE TOURISTIQUE ACCORDENT LEURS VIOLONS

Le Burida et les faitières de l’industrie touristique que sont la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH) et la Fédération nationale de l’industrie touristique de Côte d’Ivoire (FENITOURCI) aplanissent les points d’incompréhension à l’issue d’un atelier qui s’est tenu le jeudi 19 mai 2022, à la salle de conférences du ministère de l’Économie et des Finances sise au 20e étage de l’immeuble Sciam (Abidjan-Plateau).

 

Cette rencontre initiée par le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation État Secteur Privé (SE-CCESP) en étroite collaboration avec le Bureau Ivoirien des Droits d’Auteur (BURIDA) et le Conseil National du Tourisme (CNT) a porté sur la préoccupation majeure de la perception des droits d’auteur et des droits voisins par le Burida.

 

La prise en charge de cette préoccupation par le Comité Technique de Concertation a permis d’aboutir à la signature d’un protocole d’accord le mercredi 19 juillet 2017. Malheureusement, malgré cet accord, des difficultés résiduelles continuent d’être signalées entre le BURIDA et les opérateurs du secteur du Tourisme, de l’Hôtellerie et des Loisirs. Celles-ci se rapportent entre autres aux divergences d’interprétation des textes régissant la propriété littéraire et artistique en Côte d’Ivoire et aux difficultés de collaboration entre les services déconcentrés du BURIDA dans certaines localités.

 

La rencontre initiée ce 19 mai 2022 avait pour objectifs tout d’abord de faire la revue des bases légales de la propriété littéraire et artistique en Côte d’Ivoire et de la gestion collective des droits d’auteur et des droits voisins par le BURIDA. Ensuite, faire l’état des lieux de la mise en œuvre du protocole d’accord. Et enfin, faire la synthèse des engagements afin d’établir un chronogramme d’actions.