;

Mesdames et Messieurs,

En redynamisation du Comité de Concertation Etat – Secteur Privé (CCESP) dans sa nouvelle configuration décrit par le décret n° 2013-462 du 19 juin 2013, le Gouvernement ivoirien confiait la mission au CCESP de proposer et de mettre en œuvre toute action susceptible de favoriser le dynamisme de l’activité économique; de contribuer à assurer l'application et le suivi des mesures gouvernementales touchant le secteur Privé.

Le dialogue fait, a priori, partie des mots à connotation positive, car il semble s’opposer à de nombreuses attitudes qu’on ne peut que condamner : le repli sur soi, l’autoritarisme ou même la violence. Dialoguer, ce serait au contraire être «  ouvert aux autres  », être tolérant. Le dialogue serait en outre, le lieu où, par la complémentarité des points de vue dans la recherche commune et désintéressée de la vérité, celle-ci aurait le plus de chance d’apparaître : «  De la discussion jaillit la lumière  », dit un proverbe, sous-entendant par-là, qu’on a plus de chance de trouver la vérité en la cherchant à plusieurs, par le dialogue (c’est-à-dire par la confrontation de positions différentes, voire antagonistes), que seul.

C’est ainsi que toutes les dispositions pratiques sont prises afin que les outils statutaires que sont les réunions du Comité Technique de Concertation (CTC) et du Conseil de Concertation (CC) retrouvent leur droit de cité… Tout est mis en œuvre pour que les outils opérationnels (Twins Time, Zoom Sur, Réunion des Points Focaux, Journée Nationale de Partenariat) reprennent de plus belle. Après ces outils rentrés désormais dans nos habitudes, je vous invite à ouvrir une lucarne sur le concept du dialogue public privé.

Le Dialogue public-privé (DPP) recouvre toute forme d’interaction entre  l’Etat et le Secteur Privé dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques et des réformes économiques, qu’ils s’agissent de politiques macro-économiques, de compétitivité, de régulation sectorielle ou encore et surtout d’amélioration de l’environnement des affaires.

Ce DPP nouveau doit sous-entendre : Mobiliser les acteurs ; Reconnaître et tirer profit des différences; Stimuler et accepter la remise en question du processus ; Faire preuve de souplesse et de capacité d’adaptation.

La Journée Nationale du Partenariat, en abrégé JNP, tribune annuelle de réflexion et d’échanges entre l’Etat et le Secteur Privé autour des grandes orientations du développement économique de notre pays, s’inscrit dans cette démarche.

L’objectif est de marquer une pause pour mettre en relief le bilan des réformes et l’action du Secteur Privé. Il s’agit également de recueillir la perception du Secteur Privé à la lumière des réformes et des attentes des parties en vue de dégager les perspectives d’un dialogue public privé inclusif au service de l’économie ivoirienne pour ensemble passer de la Concertation spécifique à la Concertation durable, c’est-dire d’une concertation stratégique pour arriver à la transformation structurelle de notre économie.

Rendez-vous donc le 07 octobre 2019 au Sofitel hôtel ivoire pour célébrer le dialogue public prive en Cote d’Ivoire.

Je vous remercie

C.C.E.S.P


Le Secteur Privé constitue dans toutes les économies modernes, le véritable moteur de la croissance. Conscient de cette réalité, le Gouvernement ivoirien a fait de la promotion du Secteur Privé un des axes stratégiques de sa politique de développement économique..

Ecrivez-nous


Contactez-nous


2 ème étage Immeuble AZUR Plateau.

00225 20 221 125

00225 20 227 8 94

comiteconcertation@yahoo.fr

;