RENCONTRE ENTRE LE PREMIER MINISTRE ET LE SECTEUR PRIVE


Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation État /Secteur Privé (SE-CCESP), à travers le Ministère de l’Économie et des Finances, porte à votre connaissance qu’il s’est tenu, le mercredi 16 septembre 2020, à la Primature, une rencontre entre Monsieur le Premier Ministre et le Secteur Privé, représenté par la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire.

Cette première rencontre officielle de Monsieur le Premier Ministre, Président du Conseil de Concertation avec le Secteur Privé après sa nomination le 30 juillet 2020, avait pour objectifs de :

-          faire le bilan partiel des appuis du Gouvernement au Secteur Privé  dans le cadre de la gestion de la crise économique liée à la pandémie de la COVID 2019 ;

-           recueillir les attentes spécifiques du secteur Privé pour une meilleure résilience des entreprises ;

-          partager la vision du Chef du Gouvernement dans la perspective de la relance post Covid 19.

A  l’issue des échanges, de nombreuses actions ont été engagées par le Gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de Soutien Economique Social et humanitaire :  Il s’agit :

*      Des mesures fiscales et douanières visant à soulager la trésorerie des entreprises durant trois mois  (du 6 avril au 6 juillet 2020) au profit de  25000 entreprises et ménages pour un coût total estimé à 57,9 milliards de FCFA :  Ce sont :

§  l’accord d’un moratoire pour le paiement des impôts et taxes pour un coût fiscal évalué à fin juin à 45,1 milliards de francs CFA.

§  la réduction de 25% de la deuxième tranche de la patente transport exigible en juillet 2020 pour un coût fiscal de 1,2 milliards de francs CFA ;

§  l’exonération de taxes sur les équipements, matériels et autres intrants sanitaires acquis sur le marché intérieur dans le cadre de la lutte contre la pandémie, pour un coût fiscal de 300 millions de francs CFA en matière de TVA;

§  l’exonération des droits et taxes au cordon douanier sur les équipements de santé, pour un coût de 2,54 milliards de FCFA ;

§  la suspension des contrôles fiscaux et des opérations de recouvrement forcés,  pour un coût fiscal de 8,8 milliards de francs CFA .

*    Des efforts conséquents pour assurer le paiement de la dette fournisseurs avec un montant total des paiements réalisés en faveur des fournisseurs et prestataires de service de l’Etat, des Collectivités Territoriales et des Etablissements Publics Nationaux de 632,7 milliards de FCFA au profit de 6.235 fournisseurs dont 5 260 PME, répartis comme suit :

§  198,4 milliards FCFA au titre des investissements ;

§  et 434,3 milliards de FCFA au titre du fonctionnement.

 

*      Des mesures de soutien à l’économie à travers la mise en place de fonds d’appui aux entreprises, notamment :

§  le Fonds de soutien  aux grandes entreprises avec des appuis financiers accordés à 44 grandes entreprises pour un montant total de 12,39 milliards de FCFA ;

§  le Fonds de soutien aux Petites et Moyennes Entreprises avec des appuis d’un montant total de 3,2 milliards de FCFA sous forme de prêts à taux réduits, de prêt à taux zéro ou de subventions salariales au profit de 101 PME ;

§  le Fonds de Solidarité et de Soutien d’Urgence Humanitaire avec des appuis financiers sous forme d’allocation chômage pour un montant total de 2,34 milliards de FCFA au profit de 12.557 travailleurs licenciés ou mis en chômage technique.

Pour toute information complémentaire, merci de joindre le Ministère de l’Economie et des Finances aux contacts suivants :   Email : finances@mef.net /  Tel :  (+225) 20 30 25 26 /  Fax :  (+225) 20 30 25 28 / Site :   http://www.finances.gouv.ci/

 

Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA

 

 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / +225 20 221 125 – +225 20 242 056 (057) / 

 

comiteconcertation@yahoo.fr