CORONAVIRUS : MESURES DE LA BANQUE CENTRALE DES ETATS DE L’AFRIQUE DE L’OUEST (BCEAO) EN FAVEUR DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCES (IMF) AFFECTEES PAR LA PANDEMIE DU COVID-19



Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, à travers la  BCEAO,  présente les mesures en faveur des institutions de microfinances affectées par la pandémie du COVID-19,  à travers l’avis N° 008 – 04 – 2020 en date du 27 avril 2020.

 

Ainsi, cette disposition permet aux IMF d’/de : 

 

  1. accorder à leur clientèle affectée par les effets de la pandémie et qui le sollicite, un report d’échéances sur leurs prêts, pour une durée de trois mois renouvelable une fois, sans charge d’intérêt, ni frais, ni pénalités de retard ;
  2. transmettre à la Banque Centrale les informations relatives aux reports des échéances à l’adresse soutien-sfd@bceao.int

 

La BCEAO prendra, au besoin, les décisions appropriées afin d’apprécier les implications de ces mesures sur la comptabilité des IMF;

La BCEAO admettra les concours accordés aux dispositions de l’avis N° 005 – 04 – 2020 relatif au report des échéances des créances des établissements de crédit affectés par la pandémie du COVID-19 ;

Pour toute information complémentaire, merci de joindre la Direction Nationale de la BCEAO  aux contacts suivants : Téléphone : 00 225 20 20 85 00 / Télécopie : 00 225 20 22 00 40


Le Secrétaire Exécutif

Mariam FADIGA FOFANA


 ENSEMBLE POUR UNE ECONOMIE PERFORMANTE

www.ccesp.ci / +225 20 221 125 / comiteconcertation@yahoo.fr

 

LA VOIX DE L’OPERATEUR : https://www.ccesp.ci/voix-de-l-operateur /

Contacts : 57 600 200 / 07 31 88 88