Responsabilité sociale des entreprises (RSE): Le BIT en liaison avec le CCESP sensibilise les acteurs du secteur public et privé sur la déclaration des principes tripartites sur les entreprises multinationales et la politique sociale.

 

En juin 2017, un rapport mondial sur l’investissement de la Confédération des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) indique que les flux d’investissements directs étrangers en Afrique de l’Ouest ont augmenté de 12%, soit 11, 4 milliards de dollars.

Il importe cependant de noter un faible impact  des IDE sur les conditions de vies des travailleurs  dans  les pays de l’Afrique de l’Ouest dont la Côte d’Ivoire.

En fait,  la responsabilité sociale des entreprises des firmes multinationales reste à consolider, d’où la sensibilisation du Bureau International du Travail (BIT) sur la déclaration de principes tripartites sur les entreprises multinationales et la politique sociale du pays. Selon cette déclaration les entreprises multinationales doivent contribuer positivement au progrès économique et social et à la concrétisation du travail décent pour tous, ainsi qu’à atténuer et à résoudre les difficultés que leurs diverses opérations peuvent soulever. Des obligations que certaines entreprises multinationales peinent à respecter.

En organisant la session de sensibilisation sur la déclaration de principes tripartites sur les entreprises multinationale ce Jeudi dans l’enceinte de la BAD,  selon Madame Sophie DE CONNINCK, Représentant le Directeur Pays du BIT,  c’est de répondre à un certain nombre de questions. Notamment, comment faire en sorte que les entreprises installées sur le sol ivoirien puissent contribuer au mieux  au développement économique et social du pays tout tant créant des emplois de qualités pour les jeunes. A ce titre, un projet de coopération au développement pour la promotion et l’application de la déclaration de l’OIT sur les entreprises multinationales est en cours de mise en œuvre. L’initiative est du Bureau International du Travail, ‘’Le projet Entreprises et Travail Décent’’ financé par la France a pour objectif d’encourager les entreprises multinationales à contribuer davantage à la croissance économique du pays, mais aussi de renforcer la collaboration public-privé sur le thème de l’emploi des jeunes.

Le CCESP, principal partenaire pour l’organisation de cette activité de sensibilisation des acteurs, était représenté par Mme Mariam FADIGA FOFANA, Secrétaire Exécutif  qui s’est réjouie de l’organisation d’une telle session de sensibilisation et manifesté son intérêt à accompagner les initiatives qui vont dans le sens d’un renforcement du Dialogue Public Privé autour des questions majeurs du développement socio-économique.