JNP 2019 : Les raisons de la 4ème édition

Le Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, abritera le lundi 07 octobre prochain, la grande
tribune du Dialogue Public-Privé à travers la tenue de la Journée Nationale du
Partenariat (JNP). Cette quatrième édition dont le thème est :
« PARTENARIAT ETAT / SECTEUR PRIVE POUR UNE CROISSANCE
INCLUSIVE ET DURABLE » a pour objectif principal de renforcer la vision
partagée et complémentaire entre l’Etat et le Secteur Privé. Condition sine qua
non pour l’atteinte des objectifs de développement socio-économique de la Côte
d’Ivoire à travers une meilleure inclusion économique des populations.
Dans cette optique, la JNP 2019, sera l’occasion privilégiée pour faire le point
de la mise en œuvre des recommandations de la précédente édition. En effet, la
JNP 2017 avait porté sur une problématique structurelle forte à travers le thème :
« Encadrement du secteur informel : source de croissance et de compétitivité de notre économie ».



La quatrième édition de la JNP permettra de faire le point des initiatives de
l’Etat, du Secteur Privé et des Partenaires Techniques et Financiers pour
consolider l’inclusion économique des populations. Cette démarche vise à
recueillir les attentes des parties prenantes pour accélérer l’inclusion
économique. Cela passe par le fait d’identifier lors de cette rencontre, les
meilleures politiques et les initiatives pour accélérer cette inclusion. Le
processus ainsi amorcé offrira un cadre propice à la formulation de différentes
propositions en vue de renforcer la collaboration entre l’Etat et le Secteur Privé
autour de la problématique de la croissance inclusive et de l’inclusion
économique.
Trois mille personnes sont attendues à ce grand rassemblement qui cible
principalement les parties prenantes du Dialogue Public Privé en Côte d’Ivoire,

à savoir : les Ministères ; les structures de l’administration publique ; les
organisations patronales, professionnelles et consulaires du Secteur Privé ; les
missions diplomatiques ; les opérateurs économiques ; les collectivités
territoriales. La société civile est aussi attendue à la JNP 2019 ainsi que les
organisations sous régionales (CEDEAO, UEMOA) ; les Partenaires au
Développement ; les cadres paritaires sectoriels Etat Secteur Privé ; les cadres de
concertation Etat Secteur Privé en Afrique ; les institutions financières ; les
universitaires, les experts des Centres et Instituts de recherches spécialisés dans
les questions de développement du Secteur Privé et la presse.