Dialogue Public-Privé / installation des PLDPP : une mission du CCESP à San Pedro

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de Dialogue Public-Privé validée en février 2017, une délégation du Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé (SE-CCESP) a séjourné dans la ville portuaire de San Pedro du lundi 08 au jeudi 11 avril 2019.

Le but de cette mission était de recueillir les données de terrain nécessaires pour affiner le projet d’installation des plateformes locales de dialogue public privé(PLDPP) dans cette localité. Elle précède la mise en place des plateformes locales de DPP dans les principaux pôles économiques régionaux, en liaison avec les parties prenantes du Dialogue Public Privé. Cette première étape  a consisté à présenter le projet de plateformes locales aux parties prenantes locales et recueillir leurs orientations; disposer d’une cartographie exhaustive des parties prenantes clés au projet; s’imprégner  des mécanismes de Dialogue Public-Privé existants; recueillir les problématiques spécifiques auxquels le secteur privé est confronté; définir une feuille de route pour l’opérationnalisation  des PLDPP, etc.

Le programme de la mission s’est articulé autour d’une série de rencontres avec les structures de l’administration publique, les organisations patronales et consulaires du secteur privé, les organes exécutifs des collectivités (Conseil Régional et Mairie) et des visites du Port Autonome de San Pedro et d’entreprises (TAFISSA dans le domaine de la transformation Cacao, et SMART dans le secteur de l’agroforesterie). A travers la qualité des acteurs rencontrés et les attentes fortes exprimées, on peut aisément indiquer que cette première mission a été une réussite. Et ce succès est dû au concours et aux appuis multiformes des autorités préfectorales, de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire et du Port Autonome de San Pedro. Une telle disponibilité qui épouse la volonté de l’Etat de bâtir une croissance économique durable et inclusive tirée par différents pôles économiques à l’échelle nationale, conformément aux orientations du Plan National de Développement 2016-2020.

A la suite donc de ces acquis, il importe maintenant d’orienter les prochaines diligences sur la validation des axes du projet en interaction avec les acteurs du cadre opérationnel de la PLDPP, la mobilisation des  partenaires stratégiques au projet (MEF, MIS, CCI-CI, PIDUCAS), la finalisation de l’arrêté interministériel des PLDPP, la mise en place du Secrétariat Technique de la PLDPP (organisation des premières réunions) et la préparation du lancement officiel des activités de la PLDPP.

Il convient de souligner que la délégation du CCESP était composée de Monsieur Copré Georges, Conseiller Technique (chef de délégation), Monsieur Seke Esso Jean Serges, Conseiller Technique (membre de l’équipe projet) et Monsieur Ismaël Coulibaly, Conseiller Technique (membre de l’équipe projet).

Notons, également, que pour la phase pilote de ce projet, le choix s’est porté sur les locomotives économiques de Korhogo, Bouaké et San Pedro. Et conformément au plan d’actions pour le déploiement de ces plateformes, des missions exploratoires doivent être organisées dans les différents chefs-lieux de ces pôles économiques.