Dialogue Etat/Secteur privé: Le Comité de Concertation Etat Secteur Privé lance la 4ème édition de la Journée Nationale de Partenariat

Le lancement de la 4ème édition de la Journée Nationale de Partenariat État/Secteur Privé (JNP 2019) organisée par le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation État /Secteur Privé (CCESP) avec l’appui des partenaires du Dialogue Public Privé  a eu lieu le jeudi 12 septembre 2019 au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Monsieur Bernard Apkess, représentant du Ministre Adama Coulibaly de l’Economie et des Finances, et par ailleurs Directeur de cabinet adjoint, a présidé cette cérémonie de lancement de la JNP 2019. Le thème de la 4ème édition prévue pour le lundi 7 octobre est ainsi libellé : « Partenariat Etat/Secteur privé pour une croissance inclusive et durable ».

M. Apkess a indiqué dans son allocution que pour « réduire la vulnérabilité des populations et accroître leur bien-être », le gouvernement a procédé à l’augmentation des dépenses substantielles pro pauvres. « Celles-ci sont passées de 7,8 % du PIB 2012 à 9,9% en 2018 soit 1080, 3 milliards de FCFA à 2361, 4 milliards de FCFA…», a-t-il dit, tout en précisant que toutes ces actions ont permis d’inverser la tendance haussière de la pauvreté.

Cependant, eu égard aux attentes des populations dans les domaines de la santé, l’éducation,  la protection sociale,  l’emploi etc, les autorités ivoiriennes ont dû mettre en route un programme social d’un coût total de 727, 5 milliards FCFA (il devrait être porté à 1000 milliards FCFA) pour assurer une prospérité partagée et le bien-être social des Ivoiriens.

Pour ce faire, elles comptent s’appuyer sur un secteur privé dynamique vecteur de croissance économique et de bien-être social. Surtout que la croissance moyenne annuelle de l’économie était de 8,6 % sur la période 2012-2018, se présentant comme la plus dynamique de l’Afrique de l’Ouest voire l’une des plus performantes à l’échelle mondiale.

C’est pourquoi, le représentant du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Monsieur Coulibaly Abdoulaye, a salué l’engagement du gouvernement à travers son programme social (PS Gouv) visant à améliorer les conditions de vie des populations vulnérables. Sans manquer de réitérer l’engagement de la banque à accompagner le gouvernement ivoirien dans son programme de la quête du bien-être des populations ivoiriennes.

De son côté, Monsieur Pierre Magne, vice-président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), a noté une nette amélioration de l’environnement des affaires, souhaitant tout de même la mise œuvre des réformes fiscales acquises afin de permettre au secteur privé de jouer pleinement son rôle dans le tissu économique du pays.

Monsieur Arouna Koné vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) a souligné que l’inscription de la thématique de la croissance inclusive au centre des réflexions de la JNP 2019 traduit la réelle volonté des acteurs publics et privés d’impulser une répartition des dividendes  et une croissance entre les différentes composantes sociales.

Pour Madame Mariam Fadiga Fofana, Secrétaire Exécutif du CCESP, la nécessité des journées nationales de partenariat répond à la nécessité d’apprécier la qualité des relations entre l’Etat et le Secteur privé et de définir les perspectives suivant un agenda conjoint pour les deux acteurs. Il apparait donc « opportun de savoir quelle synergie créer entre l’Etat et le secteur privé pour contribuer plus fortement à l’inclusion économique et au bien-être social », a-t-elle soutenu.

Monsieur Charles Sébé Zoko, président du comité scientifique, a présenté les grandes articulations de la JNP 2019, qui sont entre autres la conférence inaugurale qui sera prononcée par le Premier Ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Amadou Gon Coulibaly et Jean-Marie Ackah, président du patronat ivoirien sur le thème : « Développement économique et croissance inclusive : quelle dynamisme en Côte d’Ivoire ». A cela s’ajoutent les activités habituelles que sont les panels de haut niveau, les rencontres B to G, et surtout la grande innovation les «Sides Events » qui permettront d’offrir un temps d’échanges entre les structures publiques, le privé ainsi que toutes les personnes qui en manifesteront le désir.

La société civile, les missions diplomatiques, les partenaires techniques et financiers au nombre desquels, la Banque Africaine de Développement (BAD), les organisations sous régionales (UEMOA), les chambres consulaires, ainsi que des structures privées…seront à ce grand rendez-vous de la concertation nationale.

Cette 4ème édition de la JNP 2019 a pour but de se focaliser sur la synergie d’actions entre l’Etat et le secteur privé en vue d’intensifier les politiques et les initiatives visant à répondre aux défis permanents de l’inclusion économique  et sociale. Prévue pour le 7 octobre prochain à Abidjan la JNP  sera parrainée par le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly.