CRISE DU CORONAVIRUS : LES ACTIONS DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES POUR AIDER LE SECTEUR PRIVE

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! Le CCESP a mis  en place deux instances de crise pour canaliser l’impact économique du Coronavirus.

Bonne nouvelle pour les opérateurs économiques exerçant en Côte d’Ivoire. Le Ministère de l'Economie et des Finances  a organisé ce 17 avril 2020, au 20ème étage de l’immeuble SCIAM, la première réunion du Comité Paritaire Technique / Covid-19 (CPT/Covid-19). Une  instance ministérielle chargée de soutenir les entreprises face à la maladie à coronavirus (Covid-19).

Initiée par le Comité de Concertation Etat-Secteur Privé, cette plateforme d’échanges est placée sous l’autorité du Ministre Adama COULIBALY, Ministre de l’Economie et des Finances. Elle vise à examiner toutes les questions sectorielles et ponctuelles de la crise en vue de proposer des mesures au Gouvernement suivant l’état d’avancement et la maîtrise de la pandémie.

Dans le respect de ses prérogatives, l’Etat par le biais du Comité de Concertation Etat-Secteur Privé (CCESP), que dirige le secrétaire exécutif Mariam FADIGA FOFANA a mis en place cette plateforme. Qui sera chargée de veiller à la mise en œuvre effective des mesures d’urgence de grande envergure pour aider les entreprises à amortir le choc de la pandémie.

En plus de ces instances statutaires que sont le Conseil de Concertation (CC) et le Comité Technique de Concertation (CTC) présidées respectivement  par le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances, le CCESP a mis en place deux instances de crise.

La première, installée le jeudi 16 avril est la Cellule de Veille et d’Informations Economiques (CVIE/Covid-19) des opérateurs économiques et des milieux d’affaires.

Cette cellule qui fonctionnera en continu, est chargée de recevoir et d’enregistrer toutes les saisines et demandes d’information des opérateurs économiques, tout en veillant à la fluidité et la célérité dans le traitement de celles-ci.

Le modèle adopté pour cette cellule est celui d’un guichet unique virtuel en ce sens qu’il dispose d’un seul point de contact  par numéro ou par mail à travers un site dédié en vue de mieux assurer la centralisation et la gestion des bases de données. Une équipe dédiée du CCESP sera constituée à l’effet d’assurer cette fonction qui consistera en outre à identifier et à transmettre aux points focaux les requêtes et à assurer le suivi du traitement.

Cette cellule technique procédera en amont à la centralisation de toutes les informations jugées pertinentes et nécessaires au déroulement harmonieux de l’activité économique dans le contexte actuel de crise. Elle est aussi chargée de relever les difficultés relatives à la mise en œuvre effective des mesures de soutien économique, annoncées par le gouvernement.

Cette cellule est chargée de la rédaction des rapports journaliers. Les questions qui requièrent l’avis des techniciens de nos administrations seront ainsi traitées lors des travaux permanents du Comité Paritaire Technique.

De façon spécifique, le Comité Paritaire Technique devra suivre entre autres, la mise en œuvre des mesures arrêtées par le Gouvernement ; s’assurer de la bonne coordination de l’action gouvernementale dans le cadre de l’accompagnement du Secteur Privé durant cette période de crise et identifier les difficultés liées à la mise en œuvre des mesures et proposer des mesures correctives.